Le projet Améthyste

Sous ce nom peut commun se cache un vieux rêve… Concevoir une voiture reprenant une architecture ancienne, mais avec des éléments nouveaux…

Un peu d’histoire

Il y de nombreuses années, les voitures rc dites de “touring” avaient des architectures bien différentes d’aujourd’hui. Les composants étaient différents et les connaissances réduites. Parmi les modèles qui marchaient fort à l’époque on trouve évidemment la célèbre HPI RS4 Pro2 et la non moins célèbre Tamiya TRF414M..

25548630_c7d03c9b61tamiya_49255_001Avec le temps et les nouveaux matériels (moteur, accus, servos), l’architecture a muté: On a cherché à baissé le centre de gravité, on a placé les courroies au centre et les éléments de chaque côté. A ce moment-là, les accus NiMH faisait la loi et leur poids relativement élevé venait compenser le point du moteur à l’opposé. Un tournant décisif a été franchi avec l’arrivée des LiPO. Ces accus étaient plus légers, avaient un voltage de sortie plus élevé. Reprenant tout d’abord les formats imposés par les NiMH (Stick et Saddle), ils ont vite évolué (je vous la fais courte hein) vers des formats nouveaux comme le shorty ou le square.

Des chassis d’extrêmes gauches

Un châssis comme la Hot Bodies TCXX a donc été dessiné selon les même paradigmes… Le souci vient évidemment de la balance gauche-droite de la voiture, qui dépend énormément du poids du pack.

68299_000p
Alors évidemment, avec de gros LiPO 7200mAh, on arrive quasi à compenser le poids du moteur qui pendouille sur le côté gauche, mais voila les catégories “stock” ayant le vent en poupe, les pilotes n’hésitent plus à monter des accus légers, afin de pouvoir atteindre la limite minimum de poids en privilégiant les performances du châssis… Dans ce cas précis, ben ta brouette elle penche, et pas qu’un peu!

Alors on rembobine?

Rembobiner non, des améliorations drastiques ont été faites sur les géométries, le flex ou encore le rendement de transmission. Donc on va plutôt essayer de créer un hybride…

C’est sur ce principe que j’ai commencé à dessiner… Enfin dessiner c’est un bien grand mot, j’ai commencé à modéliser. De longues heures à jouer du pied à coulisse, du scanner, à visser, dévisser, mesurer… Que du bonheur! J’ai ensuite recréé les différentes pièces dans Solidworks (l’outil CAO de Dassault) afin de voir ce qu’on pouvait en faire… Le projet a aujourd’hui (enfin ce week-end) passé un stade important: le prototype a roulé et a prouvé qu’on pouvait obtenir une voiture facile et rassurante sans sacrifier de dixièmes sur le chrono.

tcxxx-2015-avec-tendeur

Je ne vous cache pas que pour en arriver là, il y a eu des heures de modélisation, de test, de recherche de solutions… Je vous propose donc une sorte de rétrospective de la mise au point de cette voiture, qui aujourd’hui porte le nom peu original de TCXXX… Bienvenue dans le projet Améthyste!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>