Projet Améthyste : Episode #2

Les triangulations sont prêtes, le châssis et ses accessoires sont dessinés et les courroies sont arrivées. Enzo Ferrari a dit un jour: “Une voiture, on doit d’abord la rêver…”. C’est joli mais un jour, faut aussi se réveiller!

Et le réveil n’est pas forcément facile… Le passage des courroies est bon, mais voila, à l’époque de la Pro 2, la direction avec une plaque en carbone très large, et les biellettes de direction étaient ancrées loin l’une de l’autre. Cela influe évidemment sur l’Ackermann et sur son évolution en fonction de la position de la direction. Ce modèle est d’ailleurs adapté avec succès sur la TC-FD, et est particulièrement adapté au drift. Moi ce que je veux, c’est pouvoir utiliser une géométrie de direction qui a fait ses preuves, celle de la TCX.

0000094-1

Une direction éprouvée

Comme vous le voyez, les deux boules sont proches l’une de l’autre et ca a déjà fait ses preuves. La Cyclone, qu’elle que soit sa version (TC, TCX, TCXX) a toujours été reconnu pour avoir un avant démoniaque, voire trop d’avant… Cette efficacité provenait de plusieurs facteurs. Tout d’abord la largeur réduite du train avant, car contrairement à des chassis comme la BD7, les triangles sont ancrés identiquement devant et derrière. La Cyclone vient également avec une ouverture des triangles avant standard de 2.5°. Et enfin, la direction est parmi les plus courtes du marché (elle avait été d’ailleurs rallongé de 2mm entre la TCX et la TCXX).

Je pense que vous avez compris, je vais tout faire pour monter cette direction. Cela ne va pas être facile parce que comme vous pouvez le voir, la place est plus que comptée, et la courroie guidée ne va pas non plus nous faciliter la tâche.

profil
Bon sur l’illustration, on a l’impression que le tendeur vole au dessus du châssis, je n’ai pas modélisé les entretoises, mais c’est un détail. Bon alors, comment faire rentrer la direction dans cette espace torturé? Et bien simplement en la retournant!

direction

Bon, ça a l’air une bonne idée mais est-ce que ça va vraiment passer? Une fois tous les éléments en place, il est difficile de voir si cela passe ou non. Une fois la biellette modélisée, on se rend mieux compte que ça devrait passer… A pas grand chose, mais cela passera sans gêner la courroie.

direction2

Bon la direction va fonctionner correctement, c’est un souci en moins. Parlons un peu de la cellule centrale…

Une cellule centrale très pratique, merci les gens!

Les pièces qui la constituent proviennent du TC-FD. Elle est constituée de deux pièces identiques et d’une plaque-moteur séparée qu’on fixe avec 4 vis. L’axe est guidé par des roulements placés dans des inserts en delrin. Il possède des méplats sur lesquels on vient fixer les deux poulies. Cela laisse le choix des poulies et donc du rapport interne de la voiture. Je choisis de garder les poulies de 18T, ce qui va donner à la voiture un ratio de 2.1666. Depuis l’avènement des moteurs Brushless, la plupart des châssis de compétition arborent un ratio interne autour des 2, cela va donc être pile-poil! J’aurais pu aller vers des poulies de 20T mais comme vous allez le voir plus loin, la courroie aurait pu frotter la cage du moteur.

centrale
Sur le TC-FD, les deux paliers de cellules sont plus écartés, mais pour des raisons de simplicités (notamment au niveau des platines) leur écartement est réduit à celui des cellules avant et arrière. Etant symétrique, j’avais le choix de la positionner avec l’axe en avant ou en arrière. Le positionnement ci-dessus présente plus d’avantages que l’opposé. Les grandes couronnes ne viennent pas gêner l’accu, les pattes arrières de la cellule viennent se positionner 2mm au dessus de la fixation de la cellule arrière. Seul inconvénient, le tendeur s’appliquera à la plus longue des deux courroies. Ce tendeur est obligatoire car l’axe des poulies a été abaissé au maximum. Cela signifie que la courroie longue doit remonter un peu pour passer au dessus du moteur. C’est embêtant, mais vu que la ré-utilisation d’un maximum de pièces alu existantes fait partie de mes objectifs, cela ira très bien pour une première version.

centrale2
Un autre avantage de cette cellule centrale est la position ultra-basse du moteur. Pour être honnête, avec certains rapports, je vais devoir vérifier la garde au sol au moteur, sans quoi le contrôle technique ne passera pas! On voit également sur cette image le tendeur en carbone dessiné pour guider la courroie. Il ne fait pas partie du design orignal, mais je vous en reparlerai plus tard…

Bon vous l’avez compris dans cet épisode,avec un peu de malice, on peut facilement détourner des pièces existantes pour en faire exactement ce qu’on veut. Dans le prochain épisode je vous parlerai du design du châssis et des platines, comment il  a été mis au point, quelles idées j’avais à la base et quelles contraintes sont survenues.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>