Projet Améthyste : Episode #6

Ca y est! La version 2016 de l’Améthyste a fait ses premiers tours de roues sur le circuit du genevamodelcars, à Meyrin. Petit retour sur cette journée de test, en attendant la suite…

Ouais enfin bon c’est la même voiture…

Pas vraiment… Je ne suis pas un pilote de très haut niveau mais je dois dire que j’ai senti la différence immédiatement. Premièrement la voiture est agile, très agile. Je trouvais la version précédente parfois un peu paresseuse du train avant, et bien l’avancée du moteur lui a fait le plus grand bien. Ensuite, la roue libre s’est un peu amélioré, sûrement grâce aux poulies de vingt dents. La voiture est extrêmement prévisible, on arrive a en faire ce qu’on veut, quand on veut, sans forcer. Lorsqu’on passe a l’attaque, elle y va franchement! De plus, équipé des nouveaux Volante, le comportement est superbe.

Alors elle est bonne, on la garde?

Elle a en tout cas le potentiel de suivre des chassis sortis des usines des fabricants, donc on peut dire que oui. Il reste quand-même quelques points à voir ou à revoir… Malgré la largeur très faible du chassis, ca frotte… Il serait donc de bon ton de faire un chanfrein de chaque coté, histoire de ne pas perdre de la vitesse en courbe à cause de cela. Pas de rendu, je vous le montrerai quand je l’aurai en vrai 😉

Ensuite la fixation de la platine avant sur la cellule se fait via de jolis petits écrous M3, il serait plus facile de la percer a 4mm et de lui mettre des inserts en alu (bien vu Walter!). Je pense utiliser des inserts WRC qui font exactement la meme épaisseur que la platine, cela devrait également limiter le tweak puisque la platine n’est plus serrée. Je me demande même si la platine arrière ne devrait pas subir le meme genre de traitement au niveau de sa fixation centrale…

platines inserts

Le centrage de l’accu lorsqu’il est en shorty est un peu aléatoire, au pifomètre. Une petite pièce guide pourrait être ajoutée pour le centrer toujours de la même manière (encore bien vu Walter!)

Battery centerer

Enfin dernière petite modification à venir, l’ajout d’un support de ventilateur digne de ce nom pour le moteur. La roue libre n’étant pas le point fort de la voiture, le moteur a tendance à chauffer. Il lui faut donc un copain pour lui souffler dessus. Vous l’avez vu, difficile de placer un ventilateur sur le moteur tant il est au milieu du chassis. Le seul moyen est de souffler dessus longitudinalement, à l’opposé de la couronne. Je doute qu’il y ait un réel effect sur la répartition des masses mais bon, je vérifierai quand-même et au pire je changerai l’offset de la plaque moteur.

Fan support

Dernier point qui a attiré mon attention, les amortisseurs Roche ont les meme dimensions que les amortisseurs X-ray. Il pourrait être intéressant d’installer des inserts PSS avec leur piston sans trou.

En tous les cas, retour sur la piste samedi pour commencer à régler…

Digg thisShare on Facebook4Tweet about this on TwitterShare on Google+0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>