Il ne neige pas mais il faut bien s’occuper

Bonjour les gens, si vous suivi un tant soit peu l’actualité ces derniers temps, vous savez qu’un virus nous a amputé de près de la moitié de l’année 2020 et qu’il a coûté la vies à des milliers de personnes en Suisse.

Autant être clair de suite, ma santé m’imposait un confinement complet, donc dès le 7 mars, je ne suis plus sorti de chez moi (si cce n’est pour aller chercher le courrier ou descendre les poubelles). Les quelques personnes que j’ai vu pendant ces 4 mois savent que les conditions étaient vraiment spéciales.

Bref on ne s’apitoie pas sur son sort. Si je tape ces quelques lignes aujourd’hui c’est pour vous parler de ce que j’ai fait pendant ces quelques mois ou je ne pouvais pas rouler. Le télé-travail c’est bien, mais faut bien s’occuper lees week-ends!

Du souffle!

Si vous m’avez croisé sur un circuit vous savez probablement que je déteste peindre des carrosseries. Soit on a droit à un monochrome de Whitman soit je les fais peindre à l’étranger. Ca ne m’intéressait pas vraiment et surtout je n’étais pas équipé pour fairer quelque chose de plus correct.

Mais voilà, la situation aidant, j’ai décidé de m’équiper d’un aérographe et de me lancer dans la peinture de carrosseries un peu plus, disons, complexes.

Niveau matériel, il a d’abord fallu faire un choix. J’ai fouillé plusieurs sites, lu des articles, regardé des vidéos, pour finir dans un magasin suisse, Airbrushking, qui propose du matériel de qualité, des kits, des pièces détachées, et un peu de peinture. Bon aller je sais que vous voulez en savoir plus, on détaille le matériel…

Le compresseur

Ce qu’on veut pour peindre correctement:

  • Un débit suffisant mais réglable
  • Une cuve d’assurer la constance de la pression
  • Un truc compact
  • Un moteur qui fait pas le bruit d’un avion au décollage
  • Un compresseur qui ne me coûte pas un rein.

Le pistolet

Ici les critères ne sont pas beaucoup plus nombreux mais bon:

  • Double action (on règle l’air ET la peinture)
  • Un modèle relativement connu, pour avoir accès aux pièces de rechange
  • Un aérographe dont on parle, avec une communauté
  • Un prix raisonnable, mais quand-même je veux pas en changer le mois prochain
  • des buses dispos en 0.2 mm et en 0.4 mm, parce que je sais pas ou je vais.

A part ces deux objets il faut penser au tuyau, s’assurer que les raccords sont compatibles, de quoi nettoyer, masquer et se protéger.

Et donc?

Et donc je m’oriente vers un kit de débutant, avec un compresseur 189, avec une cuve de 3 litres, un régulateur de pression, un dessiccateur et qui ne fait que 45-47db.

Niveau pistolet je choisis l’Evolution Two-in-One de chez Harder & Steenbeck.

Livré avec les deux buses, on trouve de quoi l’entretenir facilement et même le faire évoluer.

Un flexible de 3 mètres avec raccord rapide, un pot de nettoyage, des gants et des brosses complètent le tout.

Maintenant il faut choisir la peinture, et là c’est un nouveau monde qui s’offre à vous. Les fabricants sont quelque peu différents de ceux qui produisent des bombes. Parmi les principaux on trouve Faskolor, Createx, Vallejo ou Proline. Personnellement je compte rester de la peinture lavable à l’eau, c’est quand même plus pratique et ça sent moins fort. C’est donc la disponibilité et la rapidité avec laquelle je peux en obtenir qui vont me diriger ver Faskcolor, qu’on trouve dans plusieurs magasins suisses. Maintenant il faut choisir les couleurs, ben oui j’ai pas acheté un aéro pour faire une carro toute orange!

Courbe d’apprentissage

Y’a du boulot j’en suis conscient. Je sais que j’ai pas trop de peine à dessiner des motifs sur du papier, mais la on parle de motifs à reporter, symétriquement avec un feutre sur une carro transparente. Ensuite, il faut découper les caches, définir l’ordre des couleurs, et j’en passe. Je ne vais pas vous faire un cours complet, il y’aurait trop à dire et les vidéos pullulent sur Youtube. Je vais juste vous parler de quelques points que j’ai trouvé intéressants, et si d’autres suscitent des questions, je pourrai toujours faire des compléments plus tard.

Des carros à la poubelle?

Non non, aucune carrosserie n’a été blessée pendant la rédaction de cette article. Si vous débutez comme moi, utilisez des bouteilles en PET est une solution idéale. Le niveau d’accroche est similaire au Lexan, c’est très peu cher et facilement malléable. Cela permet de se familiariser avec les motifs, les techniques de peinture et surtout le masque liquide…

Le quoi?

C’est sûrement le secret le moins gardé des gens qui font de l’aérographe. Presque tous utilisent du masque liquide. Une espèce de polymère liquide qui en séchant se solidifie en restant translucide. Plus de scotch qui se décolle donc, plus de peinture qui passe sous le cache, juste un peu de patience et une odeur de pieds pas terrible!

Le masque liquide peut s’appliquer de plusieurs manières. On peut le vaporiser avec un petit pistolet à peinture, on peut utiliser un pinceau ou on peut l’appliquer à l’éponge. La première solution, bien que la plus rapide, a quelques inconvénients. Vous venez d’acheter un aéro avec une buse de 0.4 mm et la il vous faut quelque chose qui support 1.5 mm et un compresseur qui délivre le double de pression, pas cool donc. Autre désavantage, en vaporisant, même près, le gaspillage est présent. La complexité de la dernière solution réside dans la recherche du pinceau éponge qui-va-bien. Pour ma part j’ai opté pour le masque liquide Bittydesign et un pinceau rond adapté à la taille de la bouteille.

A partir de là, commee d’hab on dégraisse la carrosserie pour la débarasser des agents de moulage, on la sèche soigneusement et oon applique 3 couches dde masque. Pourquoi 3 couches? En dessous, le film sera fin et vous aurez de la peine à le peler, et au deeessus la carrosserie deevient vraimet opaque. A vous de voir, ceela dépend sûrement de la marque du masque liquide que vouos utilisez.

Mais c’est trop joli ces p’tites bouteilles!

La peinture, le nerf de la guerre. On la trouve généralement en bouteille de 2 onces, soit 60 ml. C’est petit mais c’est aussi un des avantages de l’aérographe, on utilise beaucoup moins de peinture.

Faskolor Faslucent Airbrush Paint 60ml - Pink [40308] - £4.16 ...

On trouve également plus de teintes et surtout, surtout, on peut faire ses propres mélanges! On fait des tests, on traumatise des bouteilles en PET, on vide de la peinture mais on avance… A un moment, il est temps de passer sur la Baybee qui attend depuis quelques jours sous ses 3 couches de masque…

Bon tout est la et on arrive à l’angoisse de la page blanche. Quoiqu’on peint?quelles couleurs (chuis daltonien pfff)?

Objectif replica

Cela peut paraître logique mais pour évaluer vos points faibles et forts le plus simple est d’essayer de reproduire quelque chose que vous connaissez. Je décide donc de m’orienter vers le schéma (c’est comme cela qu’on appelle les formes et les couleurs appliqués à une carrosserie) que Rc4Speed m’a peint l’année dernière. Le motif est assez rectiligne, j’éviterai les courbes au scalpel dans un premier temps, c’est pas plus mal. Il y a plusieurs couleurs, et deux ombrages à faire.

Papier, ciseaux, caillou?

Aller aller, on se lance dans le design sur papier. Je comprends rapidement qu’il va me falloir 3 morceau, le latéral, le capot et le toit. Une fois le motif latéral dessiné, je le re-dessine de l’autre coté de la feuille, pour pouvoir l’utiliser sur l’autre coté de la carrosserie. Pour le toit et le capot, je plaie le papier en deux et je fais pareil, ça marche j’ai vu cela dans une vidéo!

Je fixe cela à l’intérieur de la carrosserie et je commence calmement et lentement à reporter le motif sur le Lexan.

Ca tremble mais c’est pas grave…

Une fois le tout dessiné, je peux commencer la découpe au scalpel. Oui au scalpel, parce que c’est plus pratique et plus coupant qu’un cutter. Beaucoup de gens se demandent si on découpe tout, la réponse est oui. Non seulement une fois la couleur la plus foncée apposée vous ne verrez plus les traits de découpe, mais le masque liquide à cette avantage de se “refermer” suffisamment après le coup de scalpel. Ensuite, je regarde dans quel ordre je dois peindre, du plus foncé au plus clair, comme avec des bombes, mais il y a quelques subtilités, notamment pour les dégradés… On pèle donc les zones à peindre en premier.

Bon je ne vais pas vous mettre toutes les étapes mais voila comment ça progresse…

Charbon perlé…
Rouge fluo puis jaune fluo

Petite précision, vous avez peint du fluo, il faut backer en blanc pour protéger et faire ressortir la teinte. Les couleurs fluo sont relativement transparentes.

Bleu électique

La vous avez l’impression que tout s’est bien passé, mais j’ai fait la connaissance des “Ghost Farts”, oui les pets de fantômes! C’est une phénomène électrostatique qui peut se produire quand vous retirer le masque. La carrosserie se charge et quand vous vaporisez une couleur de manière dégradée, la peinture se colle la ou ne vous ne voulez pas. Rien de grave, l’effet est même plutôt cool mais c’est totalement incontrôlable. Pour éviter cela, plusieurs techniques, dont une que j’ai retenue: Vaporiser la carrosserie avec de l’alcool isopropylique et laisser sécher. Cela supprime l’électricité statique du plastique.

Et prout!

Reste à enlever le masque qui reste soigneusement et…

On enlève le film!

Clairement la meilleure partie! Les couleurs se révèlent et ça brille de mille feux!

Ca brille! (je l’ai déjà dit je crois)

Bilan, pour une première carro?

Plutôt satisfaisant je trouve. Le design n’est pas hyper compliqué, les effets sont limités et le design pardonne énormément. Mais au final, quand on voit la carro montée, le fluo pète bien, c’est net et c’est symétrique, ce qui est aussi pas mal.

Depuis d’autres ont suivi, toutes axées sur un truc particulier que je voulais essayer:

Du réalisme et presque pas d’autocollants
Du fluo retro avec des dégradés en transparence
Une re-visite de mon schéma d’il y a quelques années
Une carro verte (plutot rare, sisi)
Une F1
Adaptation au 1/28ème
Du retro-synth fluo
Première couleur perso (spearmint)
Effet marbrure (bleu sur noir)

Il me reste encore pas mal de choses à essayer mais cela fera probablement l’objet d’un autre article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>